Logo Etat Savoie
Observatoire des Territoires de la Savoie

Direction départementale des territoires de la Savoie


Milieux naturels inventoriés

Imprimer la rubrique

Sommaire :

Le patrimoine naturel savoyard est riche et diversifié
INVENTAIRES :
    les ZNIEFF
    les Zones Humides
    la Trame Verte et Bleue

 Le patrimoine naturel savoyard est riche et diversifié

Différents inventaires et mesures réglementaires ou de gestion viennent consacrer l'importance qui lui est accordée : 340 Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF), 24 Arrêtés de Protection de Biotopes, 7 Réserves Naturelles, un Parc National, une vingtaine de sites classés, 18 sites retenus au titre du réseau Natura 2000, deux Parcs Naturels Régionaux.

Au sein de ce maillage, aucun acteur du territoire ne peut ignorer qu'il est responsable de la préservation de cette richesse. Cette responsabilité devrait être intégrée dans tous les projets d'aménagement. 

 

 Des INVENTAIRES attestant de la richesse du patrimoine naturel : ZNIEFF, Zones Humides

 Inventaire ZNIEFF : Lancé au niveau national dès 1982, le premier recensement des Zones d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) s'est déroulé en Rhône Alpes de 1986 à 1988 sur commande de l'Etat, avec le concours du Conseil Régional.

L'objectif était alors de disposer d'un inventaire des milieux naturels les plus remarquables de France. Le travail a été réalisé par un réseau de naturalistes, amateurs ou professionnels, coordonnés au niveau régional par les services de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l'Aménagement et du Logement).

Les zones repérées sont classées en deux types :

ZNIEFF de type 1 caractérisées par la présence d'espèces, d'association d'espèces ou de milieux rares ou menacés ; ZNIEFF de type 2 constituées par de grands ensembles naturels riches et peu modifiés, offrant des potentialités biologiques importantes.

Les ZNIEFF de type 1 sont particulièrement sensibles à des équipements ou des transformations du milieu. Elles peuvent être reconnues au sein de ZNIEFF de type 2.

L'inventaire ZNIEFF a été mis à jour entre 2002 et 2004 sur des bases scientifiques et méthodologiques renouvelées intégrant les connaissances scientifiques les plus récentes. Cette nouvelle génération d'inventaire comprend 340 ZNIEFF dont 309 de type 1 et 31 de type 2. Elle concerne 299 communes.

Les ZNIEFF ne bénéficient pas en tant que telles d'une protection juridique. Mais la jurisprudence montre qu'il faut tenir compte de la connaissance qu'elles représentent, en particulier dans les documents d'urbanisme et pour l'analyse des impacts des projets d'aménagement. Par ailleurs, des milieux ou espèces soumis à protection réglementaire sont parfois présents dans ces zones d'inventaires.

Haut de page

 

 Zones Humides

Découvrez les zones humides dans la commune de votre choix :


Les Zones Humides sont des milieux particulièrement importants tant par leur intérêt biologique que par leur rôle majeur dans le fonctionnement hydrologique. En Savoie, un inventaire des Zones Humides et de leurs Espaces Fonctionnels été entrepris au niveau départemental, dans le cadre d'une « charte pour les Zones Humides » du SDAGE Rhône-Méditerranée-Corse.

Cet inventaire a été réalisé par le CEN (anciennement CPNS) pour le compte du Conseil Général de la Savoie, selon la méthode de l'Agence de l'Eau.

L'ensemble de l'inventaire est exhaustif sur la Savoie, avec plus de 3 000 Zones Humides couvrant 15 000 ha.

L'inventaire départemental des zones humides est actualisé régulièrement par le CEN.
Ces données constituent un outil d'alerte pour les porteurs de projet. Ils peuvent également se rapprocher des structures animatrices de contrat de bassin versants pour connaître les enjeux de leur territoire en termes de zones humides.

Un plan d'actions décrit la méthode utilisée pour l'inventaire de ces zones humides.

Définition des Zones Humides :

Le code de l'Environnement par son article L.211-1 définit la zone humide par « les terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d'eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l'année ». Conformément aux termes de la loi de 2005 sur le développement des territoires ruraux, le concept de Zones Humides fait l'objet d'un décret du MEEDDM du 30 janvier 2007.

Il précise dans son article I que les critères à retenir pour la définition de ces Zones Humides "sont relatifs à la morphologie des sols liée à la présence prolongée d'eau d'origine naturelle et à la présence éventuelle de plantes hygrophiles". Un arrêté interministériel du 24/06/2008 précise les critères de définition des zones humides en terme de sols, d'espèces indicatrices et d'habitats.


Des priorités s'appuyant sur des dispositions réglementaires peuvent être définies au niveau de chaque département afin de disposer d'éléments motivant une opposition à déclaration selon une politique clairement affichée aux pétitionnaires.
Dans cette politique d'opposition à déclaration pour le département de la Savoie sont définies :
 - des priorités permanentes conditionnant une opposition à déclaration sur l'ensemble du département.
 - des priorités particulières qui concernent le territoire des communautés d’agglomération de Chambéry métropole et du Lac du Bourget où la politique d’opposition sur déclaration connaît une application complémentaire pour les 32 zones humides d’intérêt remarquable identifiées dans les plans d’action en faveur des zones humides (PAFZH) signés respectivement le 22 octobre 2012 et le 27 novembre 2013.

    Gestion des Zones Humides d’Intérêt Remarquables localisées sur le territoire des
communautés d’agglomération Chambéry Métropole et du Lac du Bourget

    Cartographie des Zones Humides d'Intérêt Remarquable sur la CA Chambéry Métropole
    Cartographie des Zones Humides d'Intérêt Remarquable sur la CA Lac du Bourget


Cartographie générale :

N.B. : Les 150 tourbières de plus d'un hectare sont désormais intégrées dans l'inventaire des zones humides :



 La Trame Verte et Bleue

La Trame verte et bleue est un outil d’aménagement du territoire qui vise à (re)constituer un réseau écologique cohérent, à l’échelle du territoire national, pour permettre aux espèces animales et végétales, de circuler, de s’alimenter, de se reproduire, de se reposer... En d’autres termes, d’assurer leur survie, et permettre aux écosystèmes de continuer à rendre à l’homme leurs services (référence MEEM).

La Trame verte et bleue met en évidence « l’infrastructure naturelle du territoire », en agrégeant plusieurs composantes :

   - la trame verte (réservoirs de biodiversité, corridors biologiques et espaces forestiers)
   - la trame bleue (cours d’eau et leurs espaces latéraux, zones humides et forêts alluviales).

  La cartographie départementale de la Trame Verte et Bleue est un recensement des continuités écologiques à préserver et restaurer à l’échelle du département, définies en concertation avec les collectivités locales.
   - elle est cohérente avec le Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE) : elle localise à son échelle les continuités écologiques d’importance régionale.
   - son utilisation est explicitée dans ce mode d'emploi.
   - sa consultation, ainsi que le téléchargement de la Trame Verte et Bleue, est proposée dans cette CARTE INTERACTIVE.


Pour d'autres informations, consultez le site national dédié à la Trame Verte et Bleue.




Consultez les autres milieux naturels : protégés ou gérés (dont les sites Natura 2000).

Pour approfondir vos connaissances sur le patrimoine naturel de la Savoie : Observatoire de la biodiversité de Savoie.

Haut de page